Ma visite au Musée Miniature et Cinéma à Lyon

Vitrine musée l'Ile aux chiens.jpg

Je viens récemment de passer quelques jours dans la très belle capitale des Gaules. L’occasion de plonger un peu plus dans ma passion qu’est le cinéma, quoi de plus logique dans la ville des frères Lumière ! J’ai, entre autres, visité le célèbre Musée Miniature et Cinéma se trouvant dans le quartier Saint-Jean, dans le vieux Lyon !

 

Véritable institution à Lyon, en France et même dans le monde, le Musée Miniature et Cinéma se hisse à la 7ème place des musées français donnant le plus de satisfaction à ses visiteurs. Il faut dire que son créateur, Dan Ohlmann, ébéniste de métier, y met du cœur. Habitant d’abord à Paris et commençant à être connu de par son activité de miniaturiste, il s’installe avec son spectacle itinérant pendant quelques jours à Lyon et tombe amoureux de la ville. Il décide alors de quitter la capitale et de s’installer dans sa nouvelle ville de cœur, en 1989. Il y crée alors son petit musée, d’abord consacré à la miniature. C’est plus tard, en 2005, que sa collection consacrée à son autre passion qu’est le cinéma viendra s’ajouter aux miniatures (pour connaitre plus en détail l’histoire de Dan Ohlmann et de son musée : https://www.museeminiatureetcinema.fr/historique/)

IMG_20180502_110132622

Fausse une de journal concernant la disparition de Chuck dans le film « Seul au monde » (Robert Zemeckis, 2001).

Même si bien sûr je m’attarderai ici sur le cinéma, voici quelques mots sur les scènes miniatures que crée Dan Ohlmann. Elles sont magnifiques, et on peut les voir dans la deuxième partie du musée, après la partie dédiée au cinéma. On y retrouve, entre autres (elles sont nombreuses), un atelier de maquettiste, de bijoutier, de peintre, un restaurant de paquebot, le dôme de l’opéra de Lyon, un théâtre abandonné, le métro de New York, et j’en passe… De vrais petits décors qui pourraient inspirer… des scènes de cinéma.

IMG_20180502_103415237_HDR

La figurine de la souris dans le film « Stuart Little ».

IMG_20180502_111650037

La maquette du poulailler du film d’animation réalisé en stop-motion, « Stuart Little ».

Concernant la partie dédiée au cinéma, c’est un véritable émerveillement de chaque instant. Lorsque nous visitions le musée mon mari et moi, un groupe de scolaires le visitait également. Je pense qu’ils doivent être nombreux et je trouve cela formidable, car ces enfants ont la chance de pouvoir connaitre un peu plus le monde du cinéma, que l’on pourrait penser quelque peu infranchissable et réservé à une certaine élite. Ils peuvent, tout comme nous adultes, apprendre de nombreuses choses sur les techniques liées au cinéma, les effets spéciaux, les différentes étapes sur le processus de création et de fabrication de leurs films préférés !

Le masque de Madame Doubtfire, ainsi que les dédicaces des acteurs.

Le musée abrite également dans ses murs depuis 15 ans, un atelier de restauration des objets du cinéma, qu’on appelle la « clinique du cinéma », dont on peut voir une partie du travail durant la visite. Pour en savoir plus : https://www.museeminiatureetcinema.fr/coulisses/restauration-objets-de-cinemas/

La planche  volante « Hover Board »  de Marthy McFly dans « Retour vers le futur 2 » (Robert Zemeckis, 1989)

Concernant l’exposition d’objets en elle-même dans le musée, on y trouve tant de choses… Maquettes, décors, costumes, animatroniques et faux animaux, objets insolites qu’on peut retrouver dans certaines séries ou certains films (fausses cartes de police du commissaire Gilbert et d’Émilien dans « Taxi », coupures de presse sur la disparition de Chuck Noland dans « Seul au monde »….), masques et prothèses, armes, robots… Tout le monde y trouvera son bonheur, même si les objets concernent bien souvent des films et séries d’action, d’épouvante, de science-fiction et de fantastique. De nouveaux arrivages des studios français ou américains arrivent fréquemment au musée, afin de renouveler la collection, pour que cette dernière ne lasse pas les nombreux visiteurs revenant régulièrement au musée.

Masques animatroniques du film « L’homme bicentenaire »

Pour ma part, j’ai été ravie de pouvoir retrouver des objets ayant servi lors de tournages de certains de mes films préférés : « Seul au monde » donc, mais aussi « L’homme bicentenaire » avec Robin Williams dont vous trouverez la critique et l’analyse ICI.

Également, le musée a consacré sa vitrine aux figurines ayant servi à la création du film « L’île aux chiens » de Wes Anderson, sorti le 11 avril dernier, pour sa fabrication selon la technique du stop-motion, pendant toute la période durant laquelle il restera à l’affiche en France (mon analyse et critique du film ICI). À partir de 2019, les décors du film feront partie de l’exposition permanente ! Encore une belle trouvaille du passionné Dan.

IMG_20180502_120421528

Figurine ayant servi à la création du film « L’île aux chiens » de Wes Anderson, sorti le 11 avril dernier.

Voici quelques photos de quelques belles découvertes lors de ma visite au musée, agrémentant l’article çà et là.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le Musée Miniature et Cinéma de Lyon, voici le lien vers le site officiel : https://www.museeminiatureetcinema.fr/ Bien entendu, mon article est très loin d’être exhaustif, et parler de tout ce que l’on trouve dans le musée prendrait des heures, voire des jours ! Sachant que le musée est privé et n’a donc aucunes subventions ni aides de l’État, Dan Olhmann encourage les personnes appréciant son musée à en parler autour d’elles, les billets des visiteurs et les dons des studios étant leurs seules ressources afin de continuer à faire vivre le musée, ainsi qu’à l’enrichir de nouvelles pièces.

IMG_20180502_104200907

Nouvel arrivage au musée: venant tout droit des USA: T-Rex ayant servi dans le film « Jurassic Park, le monde perdu » de Steven Spielberg (1997).

Avez-vous déjà visité ce musée ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Sinon, pensez-vous aller le visiter un jour ?

Merci d’être indulgents concernant la qualité de certaines photos, où l’on peut voir le reflet dans la vitre.

Musée Miniature et Cinéma de Lyon – Maison des Avocats – 60, rue Saint-Jean – Vieux-Lyon – 69005 Lyon – FRANCE

Dan Olhmann, auprès de la reine Alien animée, et mis en scène dans un de ses décors miniatures.