[Critique et analyse] Dans l’ombre de Mary – La promesse de Walt Disney (John Lee Hancock, 2013)

Affiche Dans l'ombre de Mary

Durant le confinement, nous avons eu droit à nombre de rediffusions. Au milieu de tout cela, quelques inédits méconnus du grand public ont surgi de nulle part. C’est le cas du film « Dans l’ombre de Mary – La promesse de Walt Disney », sorti en 2013. Ou la genèse du film « Mary Poppins », dont le développement du scénario a donné du fil à retordre à Walt Disney et à son équipe, désorientés par la rigueur de l’auteure du livre, Pamela L. Travers.

Sorti en 2013.

Durée : 2h05.

Genre : biopic, comédie dramatique.

Réalisation par John Lee Hancock.

Scénario par Kelly Marcel et Sue Smith.

Musique : Thomas Newman.

Société de production : BBC Films, Essential Media and Entertainment, Hopscotch Features, Ruby Films et Walt Disney Pictures.

Distribution: Walt Disney Studios Motion Pictures International.

Pamela L. Travers dans sa chambre d'hôtel

Avec Emma Thompson (Pamela L. Travers), Tom Hanks (Walt Disney), Annie Buckley (Helen Goff (Pamela L. Travers enfant), Colin Farrell (Travers Robert Goff), Paul Giamatti (Ralph), Jason Schwartzman (Richard M. Sherman), Bradley Whitford (Don DaGradi), B.J. Novak (Robert B. Sherman).

Synopsis : En Californie, au début des années 1960, le producteur hollywoodien Walt Disney fait un premier pas dans sa quête, commencée 20 ans auparavant, pour obtenir les droits d’adaptation cinématographique de la série de livres pour enfants Mary Poppins de la romancière Pamela L. Travers. L’auteure accepte de venir en Californie rencontrer le producteur, qui souhaite tenir une promesse faite à ses filles. Alors que le studio, célèbre pour ses productions animées, commence l’adaptation du roman, l’équipe de scénaristes, qui comprend Don DaGradi et les frères Sherman, duo de compositeurs, est confrontée aux exigences de Pamela L. Travers, de plus en plus difficile à contenter. Mais ce travail plonge l’auteure dans les souvenirs en partie refoulés de son enfance en Australie entre un père banquier alcoolique décédé prématurément et une mère dépassée qui tente de se suicider.

Extrait Emma Thompson film Dans l'ombre de Mary

Ma vision du film :

Lorsque la rigueur so british rencontre le monde hollywoodien fait de paillettes, cela donne un résultat étonnant et explosif. Lorsque Walt Disney fait la promesse à ses filles d’adapter Mary Poppins en film, l’auteure, Pamela L.Travers, va lui donner du fil à retordre durant vingt ans. Lorsqu’elle accepte enfin de rencontrer l’équipe développant le scénario du film et se rendre à Los Angeles, elle pense avoir l’ascendant sur eux. Mais ce voyage va se révéler plus initiatique que prévu, mettant l’insensible Pamela L. Travers face à son passé et aux résurgences de son enfance difficile…

Dans l'ombre de Mary Tom Hanks et Emma Thompson

On comprend au fur et à mesure de l’avancement du film pourquoi Pamela L. Travers oppose tant de résistance aux propositions de l’équipe du film concernant le développement du scénario de « Mary Poppins » : [Attention spoiler] une enfance difficile passée auprès d’un père alcoolique, d’une mère dépassée et à bout de souffle… [Fin du spoiler].

La construction du film est très judicieuse, puisqu’à chaque résistance ou opposition de Mme Travers, le flashback nous fait comprendre instantanément ou après coup la raison [Attention spoiler] (par exemple pourquoi elle ne veut pas du tout de rouge dans le film). [Fin du spoiler].

Extrait Dans l'ombre de Mary

La distribution du film est excellente, tous les acteurs campent merveilleusement bien leur rôle, bien entendu Tom Hanks (excellent en Walt Disney) et Emma Thompson, en tête. Colin Farrell est étonnant et inattendu dans le rôle du père de Pamela, cela change des rôles qu’il a pu interpréter jusqu’alors.

[Attention spoilers] Le long-métrage donne lieu à de jolies scènes, émouvantes, notamment lors des souvenirs d’enfance de Pamela qui remontent, ou à la complicité qui va se créer entre elle et son chauffeur lors de son séjour hollywoodien. La scène finale de la projection du film « Mary Poppins » est elle aussi poignante. [Fin des spoilers].

« Dans l’ombre de Mary – La promesse de Walt Disney » est une très belle découverte. Les programmes diffusés à la télévision peuvent être très décevants (surtout ces derniers mois !), mais il peut parfois arriver que les chaines diffusent de petites pépites qui nous auraient échappées, malgré notre insatiable appétit de découvertes cinématographiques.

Extrait du film Dans l'ombre de Mary