[Critique et analyse] Roxane de Mélanie Auffret (2019)

Affiche film Roxane

Un agriculteur, producteur d’œufs bio en Bretagne, se bat pour sauver son exploitation en enregistrant des vidéos où il déclame des tirades de Cyrano, Sacha Guitry à ses poules en demande… Féru de littérature et de théâtre depuis l’enfance, sans le dire à son entourage, il va néanmoins ne pas avoir peur du ridicule et tenter le tout pour le tout. Après tout, se voit-il vivre sans ses poules et sa Roxane adorées ? Un premier film épatant et plein de promesses pour la carrière de la jeune réalisatrice de 28 ans, Mélanie Auffret.

Genre : comédie. Sorti le 12 juin 2019.

Durée : 1h25.

Réalisation par Mélanie Auffret.

Scénario par Mélanie Auffret et Michaël Souhaité.

Musique : Gaëtan Roussel.

Sociétés de production : Quad Films.

Société de distributions : Mars Films, TF1 Studio.

Avec Guillaume de Tonquédec (Raymond), Léa Drucker (Anne-Marie), Lionel Abelanski (Poupou), Kate Duchêne (Wendy), Michel Jonasz (Kerborgne), Jean-Yves Lafesse (Olivier), Liliane Rovère (Tante Simone).

Raymond et Roxane film 2019

Synopsis : Toujours accompagné de sa fidèle poule Roxane, Raymond, petit producteur d’œufs bio en centre Bretagne, a un secret bien gardé pour rendre ses poules heureuses : leur déclamer les tirades de Cyrano de Bergerac. Mais face à la pression et aux prix imbattables des grands concurrents industriels, sa petite exploitation est menacée. Il va avoir une idée aussi folle qu’incroyable pour tenter de sauver sa ferme, sa famille et son couple : faire le buzz sur Internet.

Ma vision du film :

Si certains s’inquiètent de la santé du cinéma français, ils feraient mieux de s’y intéresser un peu plus et de voir plus loin que certaines comédies au succès facile… sans jugement aucun de ma part néanmoins. Étant désormais au milieu d’année 2019, nous avons déjà quelques pépites : « L’incroyable histoire du facteur Cheval » en janvier, « Mon inconnue » sorti en avril, « Roxane » ce mois-ci, et sûrement d’autres passés à travers ma lorgnette de cinéphile…

Mélanie Auffret, jeune réalisatrice de 28 ans, prouve qu’elle a un avenir prometteur devant elle, et signe un premier long-métrage en tant que jeune femme s’intéressant au métier d’agriculteur et à son quotidien rude, ses difficultés poussant certains jusqu’au suicide (le beau-frère de Raymond, surnommé « Poupou », dans le film). Ici ni pathos, ni voyeurisme du malheur, mais plutôt un plaidoyer en faveur de ceux qui nous font vivre en nous nourrissant de leur terre et laissés pour compte de l’État.

Raymond dans Roxane 2019

Guillaume de Tonquédec, incarnant Raymond, le personnage principal du film, aux côtés de la désormais célèbre Roxane (surnommée à juste titre « Roxstar » par Poupou), est comme un « coq en pattes » dans la peau de cet agriculteur attaché à ses poules, et notamment à Roxane, sa poule favorite qu’il emmène partout avec lui. Il incarne un homme touchant, en homme féru de théâtre depuis l’adolescence, le cachant depuis son plus jeune âge à son entourage, et pense de façon naïve comme pourraient le penser certains (pour sa femme surtout), que des vidéos sur Internet pourraient sauver sa ferme (faire le buzz, prononcé dans le film « buzz » avec un « u » à la française par sa tante Simone, qui lui a soufflé l’idée).

Car si le film traite habilement de la dure vie d’agriculteur, il met aussi en lumière la difficulté de compréhension et d’écoute de l’entourage : le fils qui ne pense qu’à la honte que son père « lui a mise » à l’école, sa femme Anne-Marie qui voudrait qu’il parle (davantage) mais qui le juge dès que Raymond tente de défendre sa passion, et son idée afin de sauver sa ferme mais aussi et surtout, ses poules.

Scène du film Roxane 2019

Les plus belles scènes du film sont les moments de complicité entre Raymond et ses poules, notamment lorsqu’il leur « fait la lecture ». Et pour la petite anecdote mignonne et sympa, Guillaume de Tonquédec a dit dans une interview pour « Télé 7 Jours » s’être tant attaché à Roxane dans la vie, qu’il souhaiterait si possible l’adopter !

Également, les scènes où Raymond prend des cours de théâtre avec sa voisine anglaise, ex-professeur de français, notamment celle où cette dernière, personnage haut en couleur important du film, déclame le texte de Sacha Guitry, sont très émouvantes et prenantes : j’étais littéralement comme « happée » lors de certaines scènes, prise dans leurs monologues respectifs.

À noter la chanson de Gaëtan Roussel, reprise comme thème musical du film, venant souligner et magnifier des moments purs d’émotion. Et les apparitions de Jean-Yves Lafesse et Michel Jonasz.

Roxane et Raymond en vidéo

Il n’y a eu pour ma part, aucun moment d’ennui à suivre ce très beau « Roxane », comme une mascotte qui rappellerait que, si l’on voit surtout le métier d’agriculteur comme trop rude voire impossible à « exercer », certains agriculteurs sont si attachés à leur métier, leurs bêtes, à leur terre, que l’idée même de les perdre les tuerait, en plus du fait d’être endettés, et de se sentir seuls et abandonnés avec leurs difficultés (à l’image de la réplique de Raymond à son épouse Anne-Marie « Je n’ai pas envie de faire autre chose… »).

Depuis quelques années, on voit davantage de films (documentaires ou de fiction), autour des agriculteurs (« Petit paysan », « Normandie nue »…).

Pour son premier film « Roxane », Mélanie Auffret a su bien s’entourer et distiller les émotions dans ce film tantôt mélancolique, tantôt optimiste, qui fait du bien et redonne du baume au cœur. Une ode à la nature, aux animaux et à leur pouvoir « guérisseur », à la persévérance, à l’entraide, au partage, de l’importance d’avoir des passions dans la vie (qui sont bien souvent salvatrices). Mention spéciale à Guillaume de Tonquédec, désarmant de sincérité, et au regard très expressif, et à sa poule Roxanne, première gallinacée star de cinéma : une bonne chose de mettre en avant la poule, animal dont l’intelligence est souvent sous-estimée.

Raymond et Roxane

[Critique et analyse] Mon inconnue d’Hugo Gélin (2019)

Affiche Mon inconnue.jpg

Vu au cinéma le week-end dernier, « Mon inconnue » étonne et détonne dans le paysage cinématographique français. Réunissant un casting de jeunes acteurs à la carrière prometteuse, des moments de comédie pure où l’on rit beaucoup, une histoire d’amour avec un couple à l’osmose évidente, un mélange subtilement dosé d’humour et d’émotion… Une réussite déjà saluée par la critique (à la fois presse et spectateurs !), pour ce long-métrage d’Hugo Gélin, jeune réalisateur prometteur lui aussi.

Genre : Comédie romantique. Durée : 1h58.

Sorti en 2019.

Réalisation par Hugo Gélin.

Scénario par Hugo Gélin, Igor Gotesman et Benjamin Parent, avec la collaboration de David Foenkinos et Lætitia Colombani.

Musique : Ambroise Willaume dit Sage.

Société de production : Zazi Films, Mars Films, Chapka Films, France 3 Cinéma, C8 Films.

Coproduction : Belga Films.

Société de distribution : Mars Films.

Récompenses majeures : Prix d’interprétation masculine au Festival du film de l’Alpe d’Huez pour François Civil.

Mon inconnue François Civil

Avec François Civil (Raphaël), Joséphine Japy (Olivia), Benjamin Lavernhe (Félix), Camille Lellouche (Mélanie), Édith Scob (Gabrielle, la grand-mère d’Olivia), Amaury de Crayencour (Marc, le compagnon d’Olivia dans l’autre vie »), Juliette Dol (Morgane, l’ex petit-ami de Félix que ce dernier cherche à reconquérir).

Synopsis : Du jour au lendemain, Raphaël se retrouve plongé dans un monde où il n’a jamais rencontré Olivia, la femme de sa vie.
Comment va-t-il s’y prendre pour reconquérir sa femme, devenue une parfaite inconnue ?

Ma vision du film :

Que ferions-nous si un beau jour, au réveil, la personne qui partage notre quotidien ne nous reconnaît pas, remettant en cause plusieurs années de notre vie ? Le synopsis du film et la distribution m’ont poussé à aller voir ce long-métrage français, dont j’avais pris connaissance de la sortie quelques mois avant cette dernière.

Mon inconnue Félix et Raphaël

Car il faut dire qu’avec deux jeunes acteurs à la carrière aussi prometteuse (François Civil que j’ai connu dans le film « Ce qui nous lie » de Cédric Klapisch : voir mon article sur le film ICI), et Benjamin Lavernhe de la Comédie Française (que j’avais particulièrement apprécié dans « Le goût des merveilles » avec Virginie Efira, voir mon article ICI). Joséphine Japy est quant à elle tout aussi talentueuse, et je ne la connaissais pas, pour ma part. Apportant de la fraicheur, elle excelle dans ce rôle de pianiste élégante et classe, et l’osmose de son couple à l’écran avec Raphaël (François Civil) est évidente.

La force de « Mon inconnue » est ce dosage subtil de scènes hilarantes et d’émotion. On ressent parfois de l’empathie envers Raphaël, qui alterne entre espoir et résignation de vivre désormais sans la femme de sa vie à ses côtés, et envers Félix, qui, s’il est incroyable dans le rôle du pote d’enfance désopilant, monstre de comédie, souffre également d’avoir perdu sa compagne, Morgane. Et c’est là toute la force de Benjamin Lavernhe : pouvoir passer de scènes à mourir de rire, et une seconde après, blessé par une remarque de son ami, les larmes aux yeux, souhaitant lui ouvrir les yeux quant au fait que ce dernier va devoir se plier en quatre pour reconquérir celle qu’il aime, souffrant lui aussi de l’absence de celle dont il n’ose espérer le retour. Une capacité à changer de registre qui m’avait déjà époustouflé dans « Le goût des merveilles », où il jouait le rôle de Pierre, autiste Asperger, à la fois drôle « malgré lui », répondant de façon spontanée à Louise (Virginie Efira), et désarmant. Benjamin Lavernhe, est, sans aucun doute, promis à une belle carrière.

Benjamin Lavernhe dans Mon inconnue

Félix (Benjamin Lavernhe). Crédit photo: Mars Films.

[Attention spoiler] La scène incroyable où Félix se fait passer pour Jean-Pierre Lepêcheur (!), l’agent de Raphaël au téléphone, en ligne avec le compagnon d’Olivia, fait instantanément passer au « Dîner de cons ». [Fin du spoiler].

Ping et Pong, les deux amis d’enfance, ne s’échangent pas seulement les balles de ping-pong à la vitesse de l’éclair, les répliques truculentes et les situations cocasses s’enchainent également pour notre plus grand plaisir.

Mon inconnue Raphaël et Olivia au restaurant

Si le film est un grand moment de comédie, il n’en est pas pour autant réduit qu’à cela. Raphaël, à avoir trop négligé sa femme au profit de sa carrière d’écrivain, a rendu sa femme malheureuse et comprendra plus tard que si cette dernière l’a oublié, [Attention spoiler] c’est également car il a fait mourir le personnage dans lequel il a mis Olivia en scène, dans son dernier roman. [Fin du spoiler].

C’est également un film plongé dans la science-fiction, mais aussi en quelque sorte un « mélodrame » puisque Raphaël devra tout faire pour qu’Olivia se souvienne des 10 ans passés en sa compagnie, sans être assuré que la fin sera heureuse pour lui et pour son couple. La morale étant, bien entendu, de continuer à regarder la personne avec qui l’on vit, et de ne jamais la considérer comme acquise.

Mon inconnue Raphaël et Olivia

La musique quant à elle, habille bien les différentes humeurs du film, entre les airs joués au piano par Olivia, et la musique pop rock rétro des années lycée d’Olivia et Raphaël.

[Attention spoiler] Quant à la fin du film, on ne sait pas vraiment si Olivia se souvient désormais de son mari, mais ayant analysé les dernières scènes, pour ma part, je suppose que non, car elle n’a pas eu le temps de lire la fin du roman réécrit par Raphaël. Mais elle jette un regard vers la place dans laquelle est habituellement assis ce dernier, lui qui lui donne de la force avant ses concerts, et on peut se dire néanmoins qu’elle a pris conscience que c’est lui dont elle a besoin, et non de Marc, son fiancé. [Fin du spoiler].

« Mon inconnue » est une belle comédie romantique française, tour à tour férocement drôle dans les scènes avec les deux copains d’enfance, que romantique sans être mièvre ni « gnangnan ». Porté par des comédiens talentueux à la carrière prometteuse, le film, qui dure quasiment deux heures, se suit dans déplaisir, étant peut-être un peu long vers la fin, sans que cela soit réellement insupportable.

Mon inconnue Olivia et Raphaël