[Critique et analyse] « Une sirène à Paris » de Mathias Malzieu

Affiche livre Une sirène à Paris de Mathias Malzieu.jpg

Cela faisait longtemps que je n’avais pas écrit de critique de livre sur Rêves Animés. Car ces derniers temps, j’ai surtout lu des livres consacrés à ma première passion, le cinéma, mais aussi sur le théâtre. Mais un titre sorti récemment m’a intrigué : « Une sirène à Paris », de Mathias Malzieu, leader du groupe Dionysos, mais également écrivain, ayant déjà publié des romans, tous de grands succès de librairie.

« Une sirène à Paris » de Mathias Malzieu. Paru le 6 février 2019. Albin Michel.

Résumé : Juin 2016, la Seine est en crue et Gaspard Neige trouve sur les quais une sirène blessée qu’il ramène chez lui. Elle lui explique que tous les hommes qui entendent sa voix tombent amoureux d’elle et en meurent, mais, convaincu que son cœur est immunisé depuis sa rupture, Gaspard décide de la garder jusqu’au lendemain dans sa baignoire.

Ma vision du livre :

Si je n’avais encore jamais lu de roman de Mathias Malzieu, j’avais déjà entendu parler de lui bien sûr musicalement, avec son groupe Dionysos, mais également de certains romans qu’il a publié, notamment « La mécanique du cœur », adapté en film d’animation en 2014, « Jack et la mécanique du cœur » (que je n’ai pas encore visionné).

Mathias Malzieu

Mathias Malzieu. Source: Wikipédia.

Pour ma première lecture d’un roman de ce conteur poétique, je dois dire que je suis rentrée directement dans l’histoire. Tous les personnages sont attachants, notamment bien entendu Gaspard et Lula, la sirène, les deux protagonistes principaux. « Une sirène à Paris » se révèle être, au fur et à mesure de sa lecture, un conte qui nous emmène ailleurs (et même si cela se déroule à Paris), que l’on lit pour s’évader du quotidien, à l’univers poétique, onirique et charmant. Un petit air de « La Petite Sirène » de Disney, vous croyez ? Pourquoi pas, vu qu’il est fait allusion au célèbre dessin animé dans le roman…

Seulement, bien loin de plagier un classique du studio mythique, Mathias Malzieu a su composer son propre univers, avec des personnages parfois ordinaires, parfois hauts en couleur, ayant tous leurs problématiques respectives. Gaspard vit une vie ennuyeuse et sans éclat après une rupture, tentant de « garder à flot » la péniche familiale après le décès de sa grand-mère. Lula, la sirène qu’il va sauver après les inondations de 2016, vit quant à elle à l’opposé dans un monde sous-marin merveilleux, qui a elle tout à apprendre des humains, de leurs habitudes et de leurs manières de vivre après s’être méfiée d’eux, à juste titre, comme vous pourrez le comprendre en lisant le livre.

Affiche (provisoire) du prochain film Une sirène à Paris

Affiche provisoire du film, à sortir prochainement. Source: AlloCiné.

La voisine de Gaspard, Rossy, s’immisce dans la vie de son voisin, est très intrusive, et en quelque sorte, n’ayant plus vraiment de vie à elle, elle vit par procuration en épiant ses voisins et donc plus particulièrement son voisin de palier.

[Attention spoilers] Elle se permet même de rentrer dans l’appartement de Gaspard en son absence, mais en la présence de Lula, réfugiée désormais dans la baignoire de Gaspard, provoquant malgré elle un drame, l’incendie de l’appartement de son voisin. [Fin des  spoilers].

Mais au final, voulant au fond le bien de Gaspard et s’inquiétant pour lui, elle lui a peut-être au fond rendu service, le faisant s’échapper d’une vie dans laquelle il étouffait, et qui ne lui convenait plus.

Milena, un autre personnage, médecin à l’hôpital, ayant perdu son compagnon (également médecin) à cause du chant meurtrier de Lula, aura à cœur de se venger de la sirène, [Attention spoilers] et le retournement de situation qui se produira à la fin sera incroyable pour Milena, qui plus est enceinte de son compagnon mort. [Fin des spoilers].

Les nombreuses péripéties se déroulant à la fin sont inattendues et vont rebattre toutes les cartes pour tous les personnages qui verront, pour la plupart, leur destin chamboulé.

Clémence Poésy, Virginie Ledoyen et Rossy de Palma devraient figurer au casting du film à sortir en salles prochainement, adapté du roman. Source des photos: Wikipédia.

D’après AlloCiné, dont j’ai vu sur le site par hasard les premières informations, un film adapté du roman serait en projet, cette fois-ci en prise de vue réelle, apparemment réalisé et scénarisé par Mathias Malzieu lui-même. Si pour le moment aucune date n’est annoncée, le roman venant de sortir et devant trouver ses lecteurs, on peut déjà savoir que les acteurs Reda Kateb (Gaspard) Clémence Poésy (Lula), Virginie Ledoyen (sans doute dans le rôle de Milena, même si cela n’est pas précisé), Éric Cantona et Rossy de Palma (sans aucun doute dans le rôle de la voisine Rossy haute en couleurs, et qui d’autre aurait pu l’incarner, car je pensais forcément à elle en lisant le roman, vu le prénom et le personnage) figureraient au casting. J’ai hâte de découvrir le film à sa sortie en salles et de voir ce que cela va donner ! Quelques infos sur le futur long-métrage ICI.

Mathias Malzieu nous emmène avec « Une sirène à Paris » dans un monde de rêve et à l’imagination soutenue, dont l’adaptation au cinéma sera, on l’espère, à l’image du roman.