Mes actrices et acteurs francophones favoris

Bannière article

Suite du petit inventaire initié la semaine dernière avec la liste (non exhaustive) de mes films préférés. Aujourd’hui, je vous invite à découvrir mes actrices et acteurs francophones favoris. Encore une fois, « liste non exhaustive », bien entendu ! La semaine prochaine, place aux actrices et acteurs internationaux !

Actrices francophones

Nathalie La délicatesseAudrey Tautou

Sans doute l’actrice française dont j’ai vu le plus de films. Charisme, charme, mystère, sensibilité… Audrey Tautou n’est peut-être pas la plus belle, mais le charme vaut mieux qu’une beauté froide au cinéma. Même si elle tourne moins ces dernières années, elle a eu de très grands rôles, notamment le plus emblématique dans « Le fabuleux destin d’Amélie Poulain ».

Films avec Audrey Tautou analysés sur Rêves Animés : « À la folie pas du tout », « La délicatesse ».

J’avais également dédié un « Zoom » à Audrey Tautou sur le blog: PAR ICI.

Peppy Miller Bérénice BéjoThe Artist Bérénice Bejo

Une actrice pétillante, solaire, dont on ne parle pas assez dans le paysage cinématographique français. Elle a brillé dans « The Artist » et dans « OSS 117 : Le Caire, nid d’espions » aux côtés de Jean Dujardin. Elle alterne drames (« L’économie du couple », « Le Passé »…) et comédies plus populaires (dernièrement « Le jeu »). C’est définitivement dans les rôles solaires que je la préfère.

Films avec Bérénice Bejo analysés sur Rêves Animés : « The Artist » , « Populaire ».

Louise Le goût des merveilles Virginie Efira

Animatrice de télévision belge ayant crevé l’écran avant de devenir actrice, elle est devenue incontournable dans le paysage cinématographique francophone. Peu d’animatrices connaissent le succès en devenant comédienne. L’aura était telle qu’elle a réussi le pari avec succès ! J’ai vu beaucoup de films avec Virginie Efira, mais « Le goût des merveilles », petite pépite injustement méconnue qui m’a également fait découvrir l’excellent Benjamin Lavernhe (voir plus bas), restera longtemps dans ma mémoire.

Films avec Virgine Efira analysés sur Rêves Animés : « Le goût des merveilles ».

Isabelle Carré les émotifs anonymesIsabelle Carré

Une actrice que j’apprécie beaucoup, tant pour sa délicatesse, sa douceur, son émotivité à fleur de peau parfois… De très beaux rôles en trente ans de carrière, au cinéma, au théâtre et à la télévision, ainsi que récemment une nouvelle carrière d’écrivain qui s’ouvre à elle avec le beau succès de son roman « Les rêveurs ».

Films avec Isabelle Carré analysés sur Rêves Animés : « Les émotifs anonymes », « À la folie pas du tout ».

Aïssa MaïgaAïssa Maïga

Une actrice française que j’apprécie énormément, je l’ai vu dans beaucoup de films que j’ai visionnés, souvent dans des seconds rôles. Je me souviens d’elle notamment dans « Je vais bien, ne t’en fais pas », « Prête-moi ta main » ou « L’écume des jours ». Même si elle a eu le premier rôle dans « Il a déjà tes yeux », elle mériterait qu’on la voit plus souvent sur le devant de la scène. Elle se bat d’ailleurs pour que les actrices métisses et noires obtiennent plus de rôles importants et est à l’initiative d’un livre choral avec d’autres comédiennes, « Noire n’est pas mon métier ».

Nathalie BayeNathalie Baye

Elle faisait ses débuts dans « La nuit américaine » de François Truffaut et quelque chose était déjà là. Une sorte d’aura, de grand talent qui surpassait celui de rôles plus importants dans le film. Je me souviens d’elle notamment dans les films « De vrais mensonges » ou en femme privée de carte gold, parfois hystérique dans « Le prix à payer » aux côtés de Christian Clavier. Une grande actrice française qui sait tout faire, tout jouer, tout en étant discrète et sans ego surdimensionné.

Films avec Nathalie Baye analysés sur Rêves Animés : « La nuit américaine ».

Mireille DarcMireille Darc

Petit hommage ici à Mireille Darc, disparue en 2017, à l’âge de 79 ans. Si je n’ai pas trop connu de films au cinéma avec elle, je l’ai plus connu dans ses rôles à la télévision lors de son grand retour dans les années 1990 dans les sagas estivales qu’étaient « Les cœurs brûlés » ou « Les yeux d’Hélène ». J’étais devenue très fan d’elle, alors petite fille que j’étais ces années-là, grâce à ces fictions, au point de découper les photos d’elle dans les journaux où elle apparaissait. J’appréciais beaucoup la femme, ayant vécu de multiples drames et pourtant toujours battante, souriante et pleine de projets. Son cœur a lâché après des années de combats, d’opérations à cœur ouvert, après avoir tenu tant d’années, on la croyait immortelle… belle et modèle, Mireille.

Acteurs francophones

Alfredo Philippe Noiret Cinema ParadisoPhilippe Noiret

Pour moi, le plus grand. Je l’adore, je l’admire. Son rôle dans « Cinéma Paradiso » est légendaire, sa complicité avec Toto, cette bande originale magistrale d’Ennio Morricone, mais aussi tant de rôles incroyables, tendres, drôles ou dramatiques… En vrac « Alexandre le bienheureux, » « Le facteur (Il postino »), « Le vieux fusil », « Le juge et l’assassin »… Une filmographie incroyable dont toute une vie ne suffirait pas pour en faire le tour. Un homme attachant aussi, dont le livre de conversations avec le comédien Bruno Putzulu nous fait découvrir une part de l’homme mystérieux derrière l’immense acteur.

Films avec Philippe Noiret analysés sur Rêves Animés : « Cinéma Paradiso ».

Louis de FunèsLouis de Funès

Un des plus grands acteurs comiques français, ami de toutes les générations, même de celles qui sont nées après sa mort. « Oscar », la série des « Gendarmes », « La grande vadrouille », « Le corniaud »… sont rentrés dans la légende. Loin de l’homme tyrannique décrit sur les plateaux de tournage, Louis de Funès était un homme bon, généreux, droit, grand pianiste à ses débuts, et passionné de botanique, chérissant ses rosiers et plaidant pour protéger la nature. J’ai visité cet été le musée lui étant consacré à Saint-Raphaël (inauguré quelques jours auparavant, le jour de son anniversaire…) sur la côte varoise. Des objets personnels, des scénarios annotés de sa main… Une belle surprise. J’ai lu également avec délice deux livres lui étant consacrés: « Louis de Funès: l’oscar du cinéma » et « Ne parlez pas trop de moi, les enfants » écrit par ses deux fils, dans lesquels j’ai appris beaucoup de choses.

Michel Galabru Michel Galabru

Un autre grand acteur français qui nous a quittés en 2016, complice de Louis de Funès dans la série des « Gendarmes », « L’Avare » ou d’autres films. Il pouvait tout jouer, à l’image de Philippe Noiret avec lequel il a partagé l’affiche dans « Le juge et l’assassin ».

Lino VenturaLino Ventura

Force tranquille, homme droit qu’il ne faut pas déranger dans ses films… Mais souvent souriant, comme sur cette belle photo. Généreux, peu de gens savent qu’il avait crée en 1966 la fondation Perce Neige venant en aide aux personnes handicapées, lui-même papa d’une fille handicapée mentale. Elle existe toujours aujourd’hui… Lino Ventura n’était pas du tout parti pour être acteur, comme tous les plus grands. Il était catcheur, bien loin des plateaux de cinéma mais sa « gueule » a été repérée et le destin a fait le reste… J’ai vu récemment « L’emmerdeur » avec Jacques Brel en premier François Pignon de l’histoire, le duo fonctionnait terriblement bien et pourtant, on aurait avoir peur de la collaboration de deux hommes presque aux antipodes l’un de l’autre.

Pierre Le goût des merveillesBenjamin Lavernhe

Tout autre époque, un acteur encore peu connu mais retenez bien son nom si vous ne le connaissez pas : Benjamin Lavernhe. S’il choisit bien ses rôles au cinéma, il ira loin… Acteur génial, je l’ai adoré en autiste Asperger redonnant la joie de vivre à Virginie Efira et ses enfants dans « Le goût des merveilles ». Second rôle irrésistible d’humour dans « Mon inconnue », sorti cette année.

Films avec Benjamin Lavernhe analysés sur Rêves Animés : « Le goût des merveilles », « Mon inconnue ».

La délicatesse MarkusFrançois Damiens

Acteur belge connu pour ses caméras cachées à mourir de rire, il est devenu comédien presque par hasard, dit-il… Encore par hasard ? Le hasard nous offre décidément de grands comédiens… Révélé surtout au cinéma dans « La famille Bélier » en père de famille et agriculteur sourd aux côtés de Karin Viard et Louane Emera, je l’ai beaucoup apprécié aussi et surtout dans « La délicatesse » avec Audrey Tautou et « Ôtez-moi d’un doute » avec Cécile de France. Les rôles touchants et tendres lui vont décidément comme un gant…

Films avec François Damiens analysés sur Rêves Animés : « La délicatesse ».

Benoit Polevoorde Les émotifs anonymesBenoît Poelvoorde

… Tout comme un autre acteur belge, Benoît Poelvoorde. Toujours à faire le pitre sur tous les plateaux télé et pourtant, les rôles plus touchants lui vont aussi tellement bien… Comme dans « Les émotifs anonymes », « Une famille à louer »… Délirant aussi dans « Rien à déclarer » avec Dany Boon… Sa filmographie commence aussi à devenir délirante.

Films avec Benoît Poelvoorde analysés sur Rêves Animés : « Les émotifs anonymes ».

George et Uggie The ArtistJean Dujardin

Humoriste avec les « Nous Ç Nous », puis goujat dragueur pourtant fou de sa Chouchou dans « Un gars, une fille », Jean Dujardin a gravi les marches jusqu’à l’Oscar du meilleur acteur pour le génial « The Artist ». Loin de prendre le melon, il a su se poser les bonnes questions et ne s’est pas reposé sur ses lauriers. Les « OSS 117 » furent également de bonnes surprises. Je l’ai aussi beaucoup apprécié plus récemment dans « Un plus Une » de Claude Lelouch.

Films avec Jean Dujardin analysés sur Rêves Animés : « The Artist ».

Jean dans les vignesPio Marmaï

Acteur français qui monte depuis quelques années. Je commence à avoir vu pas mal de films de sa filmographie, que j’ai beaucoup appréciés pour la plupart. Notamment « Maestro », « La ritournelle », mais aussi et surtout « Ce qui nous lie » de Cédric Klapisch dans lequel j’ai véritablement découvert son talent, dans le rôle d’aîné de sa fratrie revenu en Bourgogne suite à la mort de son père, avec qui il ne s’entendait pas.

Films avec Pio Marmaï analysés sur Rêves Animés : « La délicatesse », « Ce qui nous lie ».

Romain DurisRomain Duris

Acteur incontournable dans le paysage cinématographique français, je me souviens de lui dans la trilogie de Klapisch (« L’auberge espagnole », « Les poupées russes » et « Casse-tête chinois »), « L’arnacœur », « L’écume des jours », « Populaire » ou plus récemment « Dans la brume », rare film de science-fiction français.

Films avec Romain Duris analysés sur Rêves Animés : « Populaire », « Dans la brume ».

Et vous, quels sont vos actrices et acteurs francophones favoris ?

movie-3908726_960_720