[Critique et analyse du film] King-Kong (2005), un remake spectaculaire

*** Il s’agit du 50ème article sur Rêves Animés !!! Merci de votre présence ***

Réaliser un remakeAffiche King-Kong 2005.jpg de « King Kong » après le long-métrage de 1933 était un pari risqué. Peter Jackson l’a relevé avec brio, nous offrant trois heures d’un film spectaculaire, où les effets spéciaux prenant certes un peu trop souvent le pas sur des dialogues et une émotion qui auraient pu être davantage « fouillés ». Mais le résultat est là néanmoins, nous promettant un spectacle à la hauteur de nos attentes.

Sorti en 2005.

Réalisation et scénario par Peter Jackson.

Société de production : Universal Pictures (USA), WingNut Films (Nouvelle-Zélande).

Distribution : Universal Pictures.

Musique : James Newton Howard (additionnelle : Mel Wesson et Blake Neely).

Récompenses majeures : Oscars 2006 : Meilleurs effets visuels, Meilleur montage, Meilleur mixage de son.

BAFTA Awards : Meilleurs effets visuels.

King-Kong et Ann sur l'Empire State Building.jpg

Avec Naomi Watts (Ann Darrow), Jack Black (Carl Denham), Adrien Brody (Jack Driscoll), Colin Hanks (Preston), Evan Parke (monsieur Hayes), Jamie Bell (Jimmy), Kyle Chandler (Bruce Baxter), Thomas Kretschmann (le capitaine Englehorn), Andy Serkis (Lumpy).

Synopsis : New York, 1933. Ann Darrow est une artiste de music-hall dont la carrière a été brisée net par la Dépression. Se retrouvant sans emploi ni ressources, la jeune femme rencontre l’audacieux explorateur-réalisateur Carl Denham et se laisse entraîner par lui dans la plus périlleuse des aventures…
Ce dernier a dérobé à ses producteurs le négatif de son film inachevé. Il n’a que quelques heures pour trouver une nouvelle star et l’embarquer pour Singapour avec son scénariste, Jack Driscoll, et une équipe réduite. Objectif avoué : achever sous ces cieux lointains son génial film d’action.
Mais Denham nourrit en secret une autre ambition, bien plus folle : être le premier homme à explorer la mystérieuse Skull Island et à en ramener des images. Sur cette île de légende, Denham sait que « quelque chose » l’attend, qui changera à jamais le cours de sa vie…

L'équipage découvre Skull Island

Ma vision du film :

N’ayant pas vu le premier « King-Kong » datant de 1933, je ne pourrais pas faire de « comparaison » entre les deux long-métrages, que plus de soixante-dix ans séparent.

Ayant visionné récemment la version de Peter Jackson sorti en 2005, ce remake long de trois heures tient ses promesses en matière de grand spectacle à coups d’effets spéciaux pharamineux.

Nous avons droit à des images époustouflantes, d’une nature et d’une jungle luxuriantes, d’un King-Kong très réussi, au regard très humain (presque plus humain que ceux présents dans le film, à l’exception de Naomi Watts) et expressif.

On voit parfois la présence d’effets spéciaux dans certaines scènes, notamment lorsque Ann se trouve dans la main de King-Kong. Mais dans l’ensemble, les effets sont très réussis, il n’y qu’à voir les récompenses gagnées à ce propos lors de remises de prix très importants, notamment les Oscars et les Bafta Awards.

Au début du film, s’il est nécessaire de prendre le temps de poser l’histoire pour la bonne compréhension du spectateur, quelques longueurs sont parfois présentes, et nous attendons beaucoup trop avant d’arriver sur l’île et de découvrir le peuple indigène, ainsi que King-Kong. D’autres longueurs seront à noter durant le film, mais d’autres points faibles, notamment des personnages peu attachants et auxquels les spectateurs auront du mal à s’identifier, à part Ann (Naomi Watts) et King-Kong. Le duo portera, à mon sens, pratiquement à lui tout seul le long-métrage.

Naomi Watts est épatante dans son rôle, très expressive souvent sans avoir besoin de prononcer un mot, tout passe par ses gestes et surtout par son beau regard bleu, très profond et expressif.

[Attention spoilers] Concernant le réalisateur du film dans « King Kong », Carl Denham, ce personnage sordide ne pense qu’à tourner son film jusqu’aux pires moments, lorsqu’une personne normale penserait d’abord à sa survie. Il risque inutilement sa vie et celles des autres. À cause de lui, de sa soif de gloire et de sa cupidité, King-Kong aura une fin funeste. [Fin des spoilers].

La relation entre Ann et King-Kong est très intense, la peur qu’Ann ressent au départ envers le gorille géant se transformera peu à peu en une très belle complicité entre eux deux. [Attention spoiler] Ann va aller jusqu’à risquer sa vie afin d’épargner celle de King-Kong, à la fin, au sommet de l’Empire State Building. [Fin du spoiler].

Le long-métrage comporte plusieurs scènes fortes, [Attention spoilers] les plus réussies et les plus touchantes étant évidemment les scènes de complicité entre King-Kong et Ann. Également les scènes de bataille entre King-Kong et les dinosaures, mais aussi la scène magistrale vers la fin sur l’Empire State Building. [Fin des spoilers].

King-Kong et Ann regardent le paysage

Peter Jackson nous a offert une version 2005 de « King-Kong » très réussie, aux images grandioses, et aux effets spéciaux sensationnels, bien que parfois « visibles » (voir plus haut). La relation entre Ann et King-Kong aurait mérité d’être néanmoins plus approfondie, et les dialogues entre les personnages secondaires travaillés plus « en profondeur ». Si les effets spéciaux semblent avoir parfois un peu trop pris l’ascendant sur le reste, ils participent néanmoins bien évidemment à la réussite visuelle du film et à son succès.

Avez-vous déjà vu ce remake de « King-Kong » ? Si oui, vous a-t-il plu et sinon, pourquoi ? N’hésitez pas à réagir en commentaire !

Ann et King-Kong Empire State-Building

3 réflexions sur “[Critique et analyse du film] King-Kong (2005), un remake spectaculaire

  1. Tu as vu la version longue ?

    Pour le King Kong de 1933, je pense qu’il vaut le détour. C’est extrêmement spécial. Mais évite de le regarder un jour où tu es fatiguée !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s